Saison 1

Episode 6

Le premier qui voit la mer

Des carnets de dégustation où consigner mes visites de vignobles. Des milliers de vins dégustés, commentés, notés. Des mots pour empêcher les souvenirs de s’évader. Des lignes contre l’oubli, gardiennes de ma mémoire. Une mémoire pleine à craquer de bruits et d’odeurs de cave, de visites, de rencontres.

Comme ce soir-là, chez Jean-François Ganevat, où je suis restée confinée huit heures pour mon plus grand bonheur. Le temps qui s’étire, qui percute la durée, la fait sortir de ses gonds, se rembobine et crée l’espace et l’image. Le temps créateur dont parle Henri Bergson. Qui se plaît à créer « un ordre nouveau, un élan vital insoupçonné. » Jusqu’à la ligne de nos plus belles années ; reculer pour mieux se rappeler le passé.